La Sécurité sociale récompense 5 organismes par les Prix de l’innovation et du développement durable

La Direction de la Sécurité sociale (DSS) et l’Union des caisses nationales de Sécurité sociale (Ucanss) ont remis les Prix de l’innovation et du développement durable de la Sécurité sociale le 31 janvier 2014...

Ces prix récompensent cinq projets ou expérimentations très abouties, menés par des organismes de Sécurité sociale avec un résultat porteur au regard de l’innovation ou du développement durable.

Les candidats ont postulé dans quatre catégories.

  • Au titre de l’innovation : amélioration du service à l’usager et optimisation de la gestion de l’organisme.
  • Au titre du développement durable : responsabilité sociale et responsabilité environnementale.

La participation à ce prix était ouverte à tous les organismes de Sécurité sociale, tous régimes confondus. Au total, 48 dossiers de candidature ont été reçus et analysés en fonction du caractère innovant ou de l’engagement de développement durable des projets présentés.

Les huit organismes présélectionnés ont été auditionnés le 31 janvier 2014 par un jury composé de Thomas Fatome, directeur de la Sécurité sociale, Didier Malric, directeur de l’Ucanss, Serge Bossini, directeur adjoint du Secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP), Dominique Libault, directeur de l’École nationale supérieure de sécurité sociale (EN3S) et Catherine Decaux, directrice générale du Comité 21.

Les prix ont été remis le jour même lors d’une cérémonie organisée au ministère des Affaires sociales et de la Santé.

Les gagnants sont :

Au titre de l’innovation – amélioration du service à l’usager, la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) des Vosges, pour son « dispositif d’accès aux droits des assurés en collaboration avec les pharmaciens du département ». Ce projet vise à anticiper et à lutter contre les problèmes de rupture de droit de base ou de Couverture Maladie Universelle-Complémentaire des assurés.

Au titre de l’innovation – optimisation de la gestion de l’organisme, deux prix ex-æquo ont été attribués à :

La Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) de Corrèze, pour l’outil « ePRADO ». Il s’agit d’une version dématérialisée du système Prado classique (programme de retour à domicile – volet maternité), développée afin de faciliter le service dans un établissement géographiquement éloigné des lieux d’implantation de la CPAM.

La Caisse d’allocations familiales (CAF) du Doubs, pour son système de « Prise de rendez-vous sur Internet ». Cette mise en place d’un accueil exclusif sur rendez-vous vise à améliorer la qualité de l’accueil, à mieux maîtriser les flux de visites et à diminuer le nombre d’incivilités pendant les entretiens.

Au titre du développement durable – responsabilité sociale, la Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail (CARSAT) de Normandie, pour son dispositif de « formation sur les thématiques liées aux migrants âgés ». Cette formation fait partie d’un vaste programme visant à faciliter l’accès aux droits et à la préservation de l’autonomie des personnes immigrées vieillissantes, ressortissantes de pays tiers hors Union européenne en situation régulière.

Au titre du développement durable – responsabilité environnementale, la Caisse d’allocations familiales (CAF) de Haute-Savoie, pour son « Plan de déplacements » et la mise en place de mesures favorisant une mobilité respectueuse de l’environnement.

Les lauréats se sont vu attribuer une bourse de 4 000 euros, pour les aider à financer le projet primé.

Vous trouverez en pièce jointe le compte-rendu des délibérations du jury.

Pièce(s) jointe(s) :

par  <fborySPAMFILTER@ucanss.fr>

Retour à la liste des archives Développement durable